Vincent n’a pas d’écailles

  cinemav

« Le film est parti d’une image que j’avais en tête, celle d’un corps immergé qui glisse dans un cours d’eau très étroit et peu profond, le type d’endroit où l’on se trempe juste les pieds mais où personne n’aurait l’idée de se baigner », explique le réalisateur. Super idée Thomas Salvador !

Voici la bande annonce.

Dessin de Michel Carton