Reizgas où souvenir de la lutte.

IMG_9980

« Le 1er décembre 2018, des représentants de l’État français ont lancé une nouvelle attaque à l’aide de gaz lourds…
Paris 8eme arrondissement. »

Le 1er décembre nous étions sur les champs, plus par curiosité que par colère.
Il a ramassé ces fumigènes afin de les graver et les envoyer a Berlin, au pays.
J’ai ramassé un pavée pour l’offrir à H.

Et ta Fleur?

aqua-page-001
Aquarelle de JuliaL

 

 Elles partent au vent comme des feuilles sèches
Elles sont toutes là, t’as qu’à choisir
N’importe quel fou peut les cueillir

Moi j’ferai tout pour ne jamais
Finir ma vie dans un bouquet

Y’en a qui trouvent ça normal
De s’faire arracher les pétales
Pour les caprices d’un curieux
Prends celle que tu veux, mais pas moi

Parce que j’ferai tout pour ne jamais
Finir ma vie dans un bouquet

J’suis toute seule sur ma colline
Bien retenue par mes racines
Non faut pas croire que si tu tires
Tu m’auras moi

Une réécriture des fleurs,
 par France D’amour

La fabuleuse histoire de l’homme sourcil

L homme sourcil-page-001
Une Bd de PaulOrso

 

J’ai toujours vue dans la BD une possibilité de nous découvrir.
et puis j’ai rencontré l’homme sourcil. C’était a l’époque ou Virgin était l’antre des rencontres improbables.
J’étais tranquillement installé à une table, lisant un roman que je me refusais a acheter et l’individu a commencé a se raconter.
A partir de ce moment, j’ai décidé de prendre du temps pour l’écouter.
Au final, l’homme sourcil, c’est toi, c’est nous, c’est beau, c’est fort, c’est la vie…

Anonyme

divine rencontre

PP1-page-002

 

« Deux ans, c’est pas mal ! » et en effet c’est vrai. deux ans de vie en couple, c’est pas mal. dans un taf chiant, c’est pas mal. Deux ans sans drogue, putain c’est vraiment pas mal ! Quoi qu’on en dise, une action qui dure deux ans, sans être impressionnant, ca pose quelques chose dans une certaine durée. Deux ans de fuite sans se faire prendre par interpole, c’est quelques choses. Dans l’instabilité du changement perpétuel, il y a une norme qui s’installe.

« L’ennui c’est pour les autres  » dit l’homme carotte. Évidemment ca choque. Dès le moment ou l’on découvre cette temporalité des deux ans, la personne se transforme en objet inscrit dans le temps. On ne sait rien, on doute et la seule évidence se place dans ces deux ans. De quoi doutons nous ? mais de nous même ! Car si « deux ans, c’est pas mal » concernant l’autre, me concernant qu’est-ce ? qu’ai je fais durant ces deux ans mais surtout qui suis-je. On peut réponse par nos actions, notre taf, notre gamin, une conscience qui a évolué sur deux ans. Mais au final tout ca n’est rien par apport a la rencontre avec Dieu.
alors oui, deux ans, c’est pas mal, mais en réalité, deux avec avec Dieu c’est énorme. J’ai beau avoir réalisé/fait/était seul ou avec autrui (mais principalement avec autrui), Ca ne sera jamais l’équivalent de Dieu.
C’est une putain de reconstruction…. Dieu…. merde en commençant ce texte je ne pensais pas en arriver là….

 

P.Orso